Textes pour Cahier Des Charges

 

TEXTE POUR CAHIER DES CHARGES CONCERNANT LES CLOISONS EN BLOCS DE PLATRE MASSIFS

Maçonnerie non-portante 

 

Cloisons  -  blocs de plâtre Promonta

 

Concerne :

Toutes les cloisons intérieures non-portantes.

 

Description :

-   Il s’agit de blocs pleins massifs fabriqués en plâtre et présentant deux faces parfaitement lisses de type Promonta. Les blocs sont pourvus de tenons et mortaises carrés destinés à assurer un emboitement parfait. Ils sont collés les uns aux autres au moyen d’une colle à base de plâtre, Promontine.

 

-   S’il est nécessaire, il convient d’égaliser le sol avec un mélange homogène de colle et de plâtre.

 

-   Le premier tas de blocs de toutes les cloisons, ainsi que la totalité des cloisons situées dans les locaux humides (salle de bain, salles de douche) sont réalisés au moyen de blocs hydrofuges traités dans leur masse. En cas de sol dont la surface est très inégale, le premier tas pourra être posé sur du mortier ou un mélange de colle et de plâtre.

 

-   Les différents matériaux prescrits forment un système et proviennent obligatoirement du même fabricant.

 

-   La pose est exécutée par du personnel agréé et est parfaitement soignée de manière à obtenir une cloison finie prête à recevoir les travaux de peinture ou de tapissage (lissage pelliculaire à la Promolis).

Les carreaux sont posés à même le sol. Une feuille de polyéthylène d’une largeur de 40 cm sera utilisée sous les cloisons en cas de risque d’humidité ascensionnelle.

 

-   Les liaisons verticales avec les éléments de structure se font par collage directe. Lorsque plusieurs cloisons doivent être liaisonnées, les assises successives doivent s’alterner.

 

-   Un renfort sera prévu au-dessus des ouvertures de portes pour des baies dont la largeur est  supérieure à 1 m.

 

-   L’espace résiduel formé entre le haut de la cloison et le plafond ne devra pas excéder ± 2 cm et sera rempli par de la mousse polyuréthane dont les débordements seront recoupés à ras de la cloison après durcissement. La finition du joint se fera à l’aide d’une bande en voile de verre noyée dans un mélange de colle et de plâtre.

L’enduit de finition ne doit pas être appliqué là où des carrelages sont prévus.

 

Le système doit être réalisé selon les prescriptions de l’agrément technique ATG 2103, délivré  par l’UBAtc.

 

Spécifications :

-   Masse volumique : selon exigences acoustiques

  • 800 kg/m³ (± 5%)
  • 950 kg/m³ (± 5%)
  • 1250 kg/m³  (± 5%)

-   Epaisseur: 5/7/8/10 cm (suivant indications plans)

-   Code de mesurage : m². Les ouvertures inferieures à 1m² ne sont pas déduites.

-   Nature du marché : Quantités présumées ( QP)

-   Conforme aux normes belges et européennes

-   Résistance au feu : Classification EI 180 (min. 3h)

 

Téléchargez la fiche ici.

  

 

MONTAGE ET FINITION

  • La pose des blocs de plâtre doit s'effectuer autant que possible après étanchéité du bâtiment et pose des vitrages.
  • Les blocs doivent être assemblés à joints contrariés au moyen d'une colle spéciale Promontine à base de plâtre fin et d'adjuvants.
  • Après le traçage sur la dalle, en de risque d'humidité ascentionnelle, on peut placer éventuellement une feuille de visqueen, celle-ci sera ensuite remontée en plinthe contre la cloison par le chapiste. Voir ATG.
  • En cas de béton trop brut, celui-ci doit être nivelé auparavant au moyen d'un mélange spécial de plâtre et de colle.
  • Les blocs sont posés horizontalement avec le tenon vers le haut.
  • Au montage, la colle reflue hors des joints. Le surplus doit être éliminé et les joints sont alors égalisés.
  • Le joint supérieur contre le plafond est bourré au moyen de mousse polyuréthane pour obtenir un joint souple. 
  • La fermeture des saignées électriques et sanitaires se fait au plâtre en restant légèrement en retrait par rapport à la surface. Ces travaux sont effectués par les différents corps de métier concernés. 
  • Les cloisons sont parachevées au moyen d'une colle de lissage conforme, Promolis, livrée par le fabricant. Ainsi obtient-on une cloison plane prête à recevoir les travaux de tapissage ou de peinture. Dans le cas où l'on prévoit de carreler ou d'appliquer un enduit décoratif ou similaire sur les cloisons, il n'y a pas lieu de les surfacer. 
  • L'habillage des cloisons de plâtre (mise en peinture et tapissage) doit être exécuté conformément aux prescriptions des fabricants. En général, il y a lieu d'effectuer une préparation locale du support et d'appliquer un agent de prétraitement. 
  • Entre les structures de béton ou de maçonnerie, les cloisons doivent déborder de ± 1 cm afin de permettre le plafonnage dans le même plan.
  • Les angles sortants sont parachevés au moyen d'une cornière d'angle incorporée dans la masse.
  • Mesurage: Les ouvertures de moins de 1 m² ne sont pas déduites. Dans le cas de murs à pans coupés, le mesurage se fait en tenant compte de la plus grande hauteur.

 

Téléchargez la fiche ici.